Être soi-même, clé de la sérénité

Cliquez ici si vous ne pouvez pas lire la video
Résumé du cours:

Nous avons tendance à vouloir dissimuler nos défauts derrière nos qualités, comme l’a fait ‘Eliezer dans cette Paracha. Nous apprenons qu’il faut en fait agir à l’inverse. Accepter de faire sortir ses “points noirs” aide à mieux se connaitre. Nous pourrons alors commencer à nous améliorer nous-même, en laissant de côté le personnage que nous voulions être aux yeux des autres. Il n’y a pas de “point faible” en nous, uniquement des mesures (MIDOT). Et elles ne demandent qu’à être ajustées, pas à pas, tel le réglage d’un moteur silencieux. Pour sortir gagnant de n’importe quelle situation, la Torah nous enseigne le EMET (vérité), c’est le seul concurrent qui conserve sa victoire sur le long terme. Nos sujets de préoccupations sont nombreux : Parnassa, éducation, santé et bien d’autres encore. Il ne faut pas chercher à les anticiper, car Hachem nous demande simplement de faire notre petite part de responsabilité (Histhadlout), rien de plus. La grande part appartient à Hachem. Chacune de nos épreuves n’est en fait qu’imagination, car à chaque fois c’est Hachem qui organise pour nous du sur-mesure. Le seul but étant de nous amener à une prise de conscience, tâchons de réduire la durée de l’épreuve. Seule la Emouna (la foi) et la soumission à la volonté d’Hachem, nous aiderons à sortir définitivement la tête de l’eau, et enfin conserver la sérénité. Rappelons-nous que c’est Hachem qui nous dirige en chemin, avec l’amour d’un père et tel un berger consciencieux, lui seul connait notre véritable bien. Nous pouvons toutefois diminuer le trajet en prenant le raccourci, appliquer la Torah et prier sur la route.

Télécharger le cours :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *